Banques de céréales

Bam – Construction et équipement de 2 banques de céréales (Commune de Kongoussi et Commune de Sabcé)

En 2007, l’ASDM a construit et équipé 2 banques de céréales dans les villages de Bogonam et Wazélé respectivement. Elles servent à lutter contre les effets négatifs liés à la spéculation sur le prix des céréales en période de soudure. En achetant les céréales pendant la période des récoltes à un prix intéressant permet aux villageois de faire un stock commun que les femmes gèrent et vendent par sacs ou petites portions pendant la période d’attente des prochaines récoltes. Elles déstockent alors à un prix légèrement plus élevé que le prix d’achat pour garder un fond de roulement. Cela leur permet d’éviter de devoir acheter des céréales à des prix exorbitants sur le marché, ce qui est une des causes de famine dans les familles les plus démunies.

Bam – Approvisionnement de 2 banques de céréales

En 2007 l’ASDM a approvisionné les deux banques de céréales avec un stock de maïs, mil et sorgho de départ ainsi qu’un fond de roulement. Depuis lors les femmes vendent chaque année leur stock pendant la période de soudure (juin à août) et rachètent des céréales sur le marché local lors de la récolte à prix bas. Une dizaine de villages environnants profitent également de ce stock.

Bam – Banques de céréales – 10ans plus tard

Dix ans plus tard cette entité fonctionne toujours et est bien gérée par les femmes qui détiennent un compte en banque où ils gèrent les bénéfices ainsi générés pour racheter tous les ans un nouveau stock. Nos animateurs endogènes effectuent le suivi régulier des Comités de gestion des banques de céréales à travers des réunions et des contrôles des stocks et des cahiers de comptabilité.